Panier

Votre panier est vide

Continuer mes achats

que faire contre la constipation ?

que faire contre la constipation ?

La constipation, qui touche particulièrement la population féminine - 1 femme sur 3 selon une récente étude IPSOS - peut vraiment faire souffrir et se répercuter sur la vie quotidienne.

Nous vous disons tout sur ce problème et vous donnons nos astuces naturelles pour y remédier.

Qu'est-ce que la constipation ?

Nombreuses sont les personnes et principalement les femmes à être touchées par des problèmes de constipation. Celle-ci se définit par une diminution de la fréquence des selles associée à une difficulté pour les évacuer. Les selles ne progressent pas suffisamment rapidement dans le côlon (gros intestin), se traduisant par : des selles trop peu fréquentes (moins de trois par semaine), des selles déshydratées, trop dures, entrainant des difficultés pour aller à la selle. Ajouté à cela, la constipation est souvent associée à une sensation d’inconfort au niveau du ventre, à des crampes et à des ballonnements abdominaux. Occasionnelle ou chronique (si les symptômes persistent depuis plus de 6 mois), la constipation n’est pas une mince affaire. Elle peut être enrayée grâce à des mesures diététiques et d'hygiène de vie, à des compléments alimentaires et après diagnostic médical, éventuellement grâce à des mesures thérapeutiques.

Quelles sont les causes de la constipation ?

Chez l’adulte, la constipation occasionnelle est multifactorielle. Celle-ci peut être favorisée par : une alimentation pauvre en fibres et une consommation insuffisante de boissons, un changement dans les habitudes quotidiennes (voyage, stress, immobilisation…), un manque d’activité physique, la prise de médicaments (antitussifs, antidouleurs, antidépresseurs…) ou encore chez la femme, à certaines périodes du cycle menstruel, en cas de grossesse ou lors de la ménopause.

D’autres facteurs sont aussi responsables de la constipation comme le vieillissement, le faible apport calorique en particulier dans des troubles du comportement alimentaire ou encore la sédentarité. La déshydratation reste également l’une des causes majeures de la constipation et d’un transit paresseux.

Comment favoriser un bon transit intestinal ?

Pour favoriser un bon transit et ne plus être constipé, la base de la prise en charge consiste en un régime riche en fibres, accompagné d’eau et d’exercices physiques. La consommation de fibres (solubles et insolubles) est primordiale : elles se trouvent dans les fruits et les légumes mais aussi dans les céréales complètes.

Par ailleurs, mieux vaut éviter la nourriture transformée et boire suffisamment : au moins 1,5 litre d'eau par jour.

Et comme l’hygiène de vie reste primordiale, il est conseillé de limiter l’alcool, le gras, le sucré et d’instaurer des horaires quotidiens des repas. Enfin, pour stimuler les intestins et aller à la selle régulièrement, il est nécessaire de pratiquer une activité physique régulière comme de marcher au moins 30 minutes par jour.

Les compléments alimentaires transit intestinal à base de plantes et d’actifs naturel (pruneaux, figues, figues sèches…) peuvent également constituer une précieuse aide pour contribuer à retrouver un transit normal et à rééquilibrer la flore intestinale.

Pruneaux & figues séchées

L’efficacité des pruneaux - riches en fibres insolubles - est avérée en cas de transit ralenti. Les figues sèches sont parfaites pour lutter contre les désagréments digestifs ponctuels.

Les graines de lin

En cas d’inconfort intestinal, il est fortement conseillé de mélanger des graines de lin, broyées, à d’autres aliments fibreux comme les flocons d’avoine.

Le son de blé

Le son de blé est connu pour avoir de nombreux bienfaits sur la santé. Il est riche en fibres solubles.

Les graines de coriandre

Les graines de coriandre renferment beaucoup de fibres alimentaires.