-
Profitez de -20% sur tout le site jusqu'au 4 mars
Plus que pour bénéficier de votre avantage
Vous avez débloqué tous les avantages
[[% level.settings.low_price %]]€
[[% level.settings.label %]]
[[% item.product_title %]] [[% item.variant_title %]]

Offert

[[% formatMoney(item.original_line_price) %]] [[% discount.title %]]
Sous-total:
Livraison offerte
Livraison estimée à l'étape suivante
Vous aimerez aussi

Votre panier est vide

MÉLATONINE ET SOMMEIL : QUELS SONT LES BIENFAITS ?

MÉLATONINE ET SOMMEIL : QUELS SONT LES BIENFAITS ?

Stress, exposition aux écrans, décalage horaire, environnement bruyant… Nombreuses sont les causes réduisant la qualité de nos nuits. Mais, connaissez-vous les effets de la mélatonine pour mieux dormir ? Celle que l’on appelle «l’hormone du sommeil» joue de nombreux rôles dans notre organisme dont celui de réguler et de favoriser le sommeil. On vous explique tout !

 

L’insomnie, c’est quoi ? Quels sont les différents troubles du sommeil ?

 

Selon l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV), 1 français sur 5 souffre d’insomnie, qualifiée de sévère dans 9% des cas. Mais l’insomnie c’est quoi au juste ?

 

On parle d’insomnie lorsque le sommeil est difficile à obtenir, insuffisant, insatisfaisant et non-récupérateur. Il existe différents types de troubles du sommeil. Certaines personnes subissent un décalage de phase, ce qui ralentit la phase d’endormissement. D’autres, se réveillent plusieurs fois dans la nuit, ce qui coupe les cycles du sommeil, qui n’est alors plus réparateur. D’autres encore se réveillent trop tôt, et ne finissent donc pas correctement leur cycle. Au-delà de trois semaines d’insomnie, on parle d’insomnie chronique, liée à des facteurs physiologiques ou physiques. On dit que l’insomnie est sévère si elle se répète au moins trois fois par semaine depuis plus d’un mois.

 

Plusieurs facteurs peuvent causer des insomnies et des troubles du sommeil : le stress, les problèmes de digestion, le décalage horaire, les décalages de phases (cycles de sommeil désynchronisés), l’environnement (bruit, lumière, température…) ou encore certaines pathologies. Dans tous les cas, c’est un signe que la production de la mélatonine est perturbée.

Qu’est-ce que la mélatonine ?

 

La mélatonine, couramment désignée comme “l’hormone du sommeil”, est une petite molécule sécrétée naturellement dans notre cerveau, par la glande pinéale. Sa synthèse augmente progressivement en fin de journée, en réponse à la diminution de la luminosité. Elle agit comme un signal indiquant qu’il est bientôt l’heure d’aller au lit et qu’il est temps de s’endormir. En atteignant son pic aux alentours de 3 ou 4 heures du matin, sa concentration dans le sang décroît ensuite pour atteindre un minimum au moment du lever. (1)

 

À savoir, cette neurohormone est synthétisée à partir d’un neurotransmetteur, la sérotonine, qui dérive elle-même du tryptophane. On peut en trouver naturellement dans les noix ou les cerises en faible quantité. Elle est également présente dans les graines de maïs, de tournesol ou de pavot.

Le rôle de la mélatonine dans le sommeil

 

Lorsque la soirée arrive, la mélatonine devient un allié précieux en facilitant notre endormissement.

 

De plus, elle participe à la régulation des rythmes chronobiologiques tels que les rythmes circadiens veille/sommeil. Lorsque la sécrétion de mélatonine est perturbée, les rythmes circadiens sont eux-aussi perturbés et nos cycles de sommeil se décalent ou se raccourcissent. Résultats, nous dormons mal et notre forme s’en ressent pendant la journée.

 

En plus de réguler notre cycle veille / sommeil, elle aide à atténuer les effets du décalage horaire, notamment lors de voyages à travers plus de cinq fuseaux horaires vers l’est. (1)

 

Vous l’avez compris, la mélatonine, l’hormone du sommeil, joue donc de nombreux rôles dans notre organisme.

A quels moments prendre de la mélatonine pour le sommeil ?

 

Le moment propice pour prendre de la mélatonine en vue d’améliorer la qualité de votre sommeil dépend des raisons pour lesquelles vous vous supplémentez : troubles du sommeil ou effets du jet-lag.

 

En cas de difficultés d’endormissement ou si l’insomnie vous tourmente, il est recommandé de consommer un complément alimentaire à base de mélatonine environ 30 minutes à 1 heure avant de vous mettre au lit. L’effet bénéfique est obtenu par la consommation de 1 mg de mélatonine avant le coucher. À savoir, nos comprimés Forté Nuit 8h ont été spécialement conçus pour libérer immédiatement 1,9 mg de mélatonine, vous permettant ainsi de vous endormir plus rapidement, et éviter que vos soucis quotidiens s’installent dans votre esprit.

 

Si vous préparez un voyage et souhaitez échapper aux désagréments du décalage horaire, la mélatonine peut devenir votre alliée de voyage incontournable, à glisser dans votre sac ou valise. En prenant de la mélatonine environ une heure avant l’heure de coucher prévue à votre destination (généralement entre 22 heures et minuit), vous pouvez réduire considérablement les effets liés au décalage horaire et vous adapter plus facilement à un nouveau fuseau horaire.

La mélatonine est-elle efficace pour tous les troubles du sommeil ?

 

La mélatonine s’avère être une solution efficace pour certains troubles du sommeil, mais son efficacité peut varier d’une personne à l’autre et selon la nature du trouble en question. Elle est particulièrement utile pour les personnes qui ont du mal à s’endormir et pour ceux qui souffrent du décalage horaire lors de voyages. Cependant, la mélatonine n’est pas nécessairement la solution pour tous les types de troubles du sommeil, tels que l’apnée du sommeil ou les problèmes de sommeil plus complexes.

 

De même, il existe certaines recommandations lors d’une supplémentation en mélatonine, notamment pour les femmes enceintes et allaitantes qui doivent demander l’avis de leur médecin. Il convient également de ne pas conduire de véhicule ou d’utiliser de machine pendant les heures qui suivent la prise. Il est aussi recommandé de ne pas associer ce type de molécule avec la prise d’antidépresseurs, de somnifères et autres sédatifs sans avis médical.

 

Enfin, si les troubles du sommeil sont liés au stress, en plus de la prise de mélatonine, la pratique régulière d’exercices de relaxation peut être bénéfique. En effet, la méditation ou encore la respiration profonde permettent d’apaiser l’esprit et de réduire les niveaux de stress, favorisant ainsi un meilleur sommeil. D’autre part, si des problèmes digestifs entraînent un manque de sommeil, il est judicieux de revoir son alimentation avant le coucher afin de réduire les risques de reflux gastro-œsophagien, de ballonnements ou d’inconfort abdominal qui perturbent le sommeil.

Quel complément alimentaire à la mélatonine pour le sommeil

 

Pour pallier les désagréments liés au sommeil et notamment la difficulté d’endormissement ou les décalages horaires (jet-lag), la prise de mélatonine sous forme de complément alimentaire peut être une aide précieuse. C’est pour cela que nous avons développé une gamme Forté Nuit avec de la mélatonine pour vous aider à diminuer le temps d’endormissement et à atténuer les effets du décalage horaire : Mélatonine 1900 Flash , Mélatonine Spray 1900 ou encore Mélatonine 1000.

 

La mélatonine est aussi souvent associée à des plantes comme la valériane, la mélisse, le tilleul ou encore le pavot de Californie comme c’est le cas pour Forté Nuit Gummies  qui va faciliter votre endormissement et vous offrir une vraie nuit réparatrice.

 

Les compléments alimentaires à base de mélatonine peuvent apporter, suivant la réglementation française, moins de 2 mg/jour de mélatonine par jour. Le dosage recommandé en cas de légères difficultés d’endormissement est généralement de 1 mg /jour. L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) la déconseille aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants et aux adolescents, aux patients souffrant d’une maladie inflammatoire ou auto-immune. En outre, un avis médical est recommandé si l’on suit un traitement médicamenteux ou en cas de conduite de véhicules.

LE SAVIEZ-VOUS ?

Les différentes fonctions du sommeil

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le sommeil a 3 fonctions : c’est un réparateur physique, psychologique et intellectuel. Il agit sur le maintien de la vigilance à l’état de veille, la reconstruction des stocks énergétiques des cellules musculaires et nerveuses, l’élimination des toxines, la stimulation des défenses immunitaires, la régulation de l’humeur. Et quand on dort peu ou mal, tout se dérègle. Il est important de ne pas négliger la qualité de son sommeil.

 

Source :