Panier

Votre panier est vide

Continuer mes achats

nos astuces pour bien dormir

nos astuces pour bien dormir

Dormir comme un bébé ? C'est le plus beau rêve que nous pouvons faire mais ce n'est pas toujours évident d'autant plus ces derniers mois, la pandémie et le confinement étant passés par là.

En effet, selon une enquête réalisée par Opinonway pour la MGEN et l'Institut national du sommeil et de la Vigilance (INSV), les Français dorment une heure et demie en moins qu’il y a trente ans et de plus en plus mal. Il existe pourtant des solutions et des astuces pour retrouver un sommeil de qualité et bien dormir.

Qui est concerné par les troubles du sommeil ?

Stress au travail, surmenage, mauvaise hygiène de vie et dernièrement la pandémie et le confinement : 4 Français sur 10 souffrent aujourd’hui de troubles du sommeil* caractérisés, notamment, par des difficultés d’endormissement ou des réveils nocturnes. Reste, que seulement 16% des personnes concernées suivent un traitement adapté. Un vrai fléau quand on sait que le sommeil est un besoin physiologique essentiel qui commande notre système immunitaire, notre équilibre psychique et émotionnel, comme nos capacités intellectuelles et même notre poids.

* Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV) et EMGN Enquête "Sommeil et Transports" 2013

Quelles sont les causes des troubles du sommeil ?

Les troubles du sommeil ont des causes variées qui appellent chacune des réponses spécifiques. De nombreuses difficultés sont directement imputables au surmenage induit par nos modes de vie actuels. On retrouvera alors le sommeil en agissant à la source, sur le stress et l’anxiété. D’autres troubles sont liés à des décalages de rythmes. En cause, des rythmes irréguliers, des horaires de nuit, le changement d’heure ou encore les décalages horaires qui sont autant de facteurs venant perturber nos rythmes chronobiologiques. C’est notamment la régulation de notre horloge interne, commandant la sécrétion de la mélatonine, l’hormone du sommeil, qui est en cause.

Comment lutter contre les troubles du sommeil ? 

En cas d’insomnies passagères , faire appel à des compléments alimentaires peut-être judicieux pour retrouver un sommeil de qualité.

En effet, les compléments alimentaires sommeil contiennent des plantes aux vertus apaisantes (valériane, passiflore, coquelicot…) et des ingrédients actifs (L-Théanine…) aidant à l’endormissement.

C’est le cas de nos compléments alimentaires développés pour vous aider à réduire le temps d’endormissement, favoriser la relaxation et améliorer la qualité de votre sommeil.

Que direz-vous de quelques astuces pour faire de beaux rêves et vous aider à retrouver un sommeil de qualité ?

Nos conseils pour vous aider à mieux dormir

Conseil n°1

Fermer les écrans

Avant d’aller dormir, il est important de créer une atmosphère calme, propice à la détente et à l’endormissement Smartphones, tablettes, ordinateurs émettent une lumière bleue qui agit comme un stimulant sur les cellules photosensibles des yeux. Leurrées, ces dernières adressent alors un message erroné au cerveau indiquant que c’est encore le jour. Il produit alors moins de mélatonine, l’hormone induisant le sommeil.

Conseil n°2

Créer un environnement de sommeil idéal

On dormira mieux si la température n’excède pas 18°C et si l’air n’est pas trop sec. Un lit en bon état soutient la colonne vertébrale et permet aux muscles du dos de se relâcher. Aussi, évitez de regarder sans cesse l’heure en cas d’insomnies ne fait que favoriser l’anxiété. Mieux vaut tourner son réveil et éviter les affichages lumineux au plafond.

Conseil n°3

Adopter une bonne hygiène de vie

Prendre ses repas à heures fixes, se lever et se coucher aux mêmes heures contribuent à synchroniser nos rythmes internes. En revanche, les grasses matinées du week-end ont tendance à reculer notre horloge biologique. Les siestes sont aussi déconseillées en cas d’insomnies. Le sport joue au contraire un rôle régulateur. Il permet de calmer le stress, l’anxiété et les coups de déprimes responsables des insomnies.

Conseil n°4

Limiter les excitants

La caféine, la théine, les boissons énergisantes ou les sodas qui en contiennent - sont préjudiciables en cas de difficultés d’endormissement. La caféine met de longues heures avant de s’éliminer dans le sang. De même, l’alcool peut venir troubler ou interrompre le sommeil. Le tabac est aussi un perturbateur, d’autant plus néfaste s’il est consommé avec de l’alcool.